Émile Marchoux
(1862-1943)

nécrologie
parue dans le Bulletin de la SPE (1943, T36-11, p. 319)

Médecin et biologiste français né à Saint-Amand-de-Boixe (Charente, France), le 24 mars 1862.

Études secondaires à Angoulême, puis études de médecine à Paris.

1887 Soutient sa thèse de médecine: Histoire des épidémies de fièvre typhoïde dans les troupes de marine à Lorient.

1888-1893 Médecin de marine puis médecin des colonies au Dahomey et en Indochine où il se lie d'amitié avec A. Calmette et A. Yersin.

1893 Suit le cours de microbiologie de l'Institut Pasteur.

1895-1899 Dirige le laboratoire de Saint-Louis du Sénégal jusqu'à ce que Mille lui succède en 1899.

1901 Retourne à Saint-Louis du Sénégal comme membre de la mission consultative dirigée par le médecin-inspecteur Grall, après qu'une épidémie de fièvre jaune ait frappé la ville.

1901-1905 Participe à la Mission d'étude de la fièvre jaune au Brésil aux côtés de P.-L. Simond et A. Salimbeni.

1905 Quitte l'armée pour entrer à l'Institut Pasteur comme chef du Service de microbiologie tropicale. Il y mène d'importants travaux sur la lèpre et le paludisme.

1907 Participe, aux côtés de F. Noc, Ét. Sergent, Ed. Sergent et P.-L. Simond, à la rédaction du tome "Hygiène coloniale" du Traité d'hygiène de Brouardel et Mosny.

1908 Co-fondateur, avec A. Laveran et F. Mesnil, de la Société de pathologie exotique (SPE), dont il est le secrétaire général de 1908 à 1920.

1923 Préside le congrès international de la lèpre à la suite duquel il est élu président de l'Association internationale de la lèpre.

1925 Conduit avec L. Raynaud une enquête sur le paludisme en Corse (France) à la demande de la Société des nations.

1928-1932 Élu président de la Société de pathologie exotique.

1931 Obtient avec F. Sorel la création à Bamako de l'Institut central de la lèpre.

1932 Président du 1er congrès international d'hygiène méditerranéenne.

1934 Secrétaire général de la Fondation Roux.

1938 Président du comité français du 3e congrès international de médecine tropicale et du paludisme. (É. Brumpt, J. Emily et É. Roubaud en sont les vices-présidents).

19 août 1943 Décès à Paris.

Publications en collaboration avec : G. Bourret, L. Gouvy, L. Raynaud, A. Salimbeni, P.-L. Simond, F. Sorel.