Mercredi 19 novembre 2014 - Développement sanitaire dans les pays du Sud : quelles formations spécialisées pour ses acteurs ?

Colloque de la SPE en partenariat avec l'Association des Professionnels en Coopération (ASPROCOP)
Institut Pasteur, Amphithéâtre Jacob, 25 - 28 rue du Docteur Roux, 75015 Paris

Volet introductif et comité d'organisation

Programme

Résumés des communications orales

Synthèse de la table ronde Session 3 « Regards croisés sur les formations professionnelles pour le Développement-Santé des pays du Sud »

Inventaire dans l'espace francophone des formations spécialisées pour la santé des populations des pays du Sud (cette liste est donnée à titre indicatif et quelques formations annoncées pourraient ne pas avoir lieu pendant l'année universitaire 2015-2016)

Liste des formations spécialisées

Bilan des offres d'emploi

Présentation visuelle des exposés à télécharger

Ouverture du Colloque – Pr Jean Delmont, Président de la SPE - Dr Alain Le Vigouroux, Président de l'ASPROCOP


Conférence. Défis de la formation du capital humain dans le domaine de la santé dans les pays à ressources limitées – Francesco Castelli, Giorgia Sulis, Lina Tomasoni, Silvio Caligaris


Session 1 « Institutions et formations dans les pays du Sud »
Modérateurs : Pr Olivier Bouchaud (Président de la Société de Médecine des Voyages) - Pr Théodore Niyongabo (Recteur Honoraire de l'Université de Bujumbura)
Politique de l’AUF - Khalef Boulkroune


Université Senghor d’Alexandrie (Egypte) – François-Marie Lahaye


École doctorale régionale d’Afrique centrale en infectiologie tropicale de Franceville (Gabon) – Jacques Lebibi, Jean-Bernard Lekana-Douki, Dominique Richard-Lenoble


Masters en santé publique au Mali et au Burkina Faso – J Testa, MS Traoré, S Konaté, S Doumbia, A Dicko, H Sangho, A Ag Iknane, S Diop, N Méda


EpiVacPlus© : une formation-action axée sur la performance des programmes de vaccination en Afrique subsaharienne – Aplogan A, da Silva A, Saliou P, Stoeckel P


Renforcement des capacités de recherche et d’expertise dans le domaine des maladies vectorielles : retour d’expérience avec le Master international en entomologie médicale et vétérinaire – Baldet T, Fournet F, Duvallet G, Zoumenou F, Makoutodé M, Moulia C, Akogbéto M, Hougard JM


Quelle formation diplômante pour promouvoir et valoriser la pratique médicale de proximité en milieu rural ? L’expérience de Santé Sud – Desplats D, Adedemy D, Yacoubou I, Agossou J, Libert A, Guiochon F, Dance P, Caplain R, Ramaromandray N, Razakarison C, Sy M, Doumbo O, Farnarier F


La formation des infirmiers en Afrique : une urgence – Jean-Loup Rey. Associations GISPE, PAH, Développement et Santé



Session 2 « Enseignements numériques à distance »
Modérateurs : Dr Jean Gaudart (SESSTIM, Aix-Marseille Université) - Pr Anta Tal Dia (Directeur de l'Institut de Santé et Développement, Faculté de Médecine, Pharmacie, Odontologie de Dakar)
L'enseignement numérique et outils pédagogiques en parasitologie mycologie proposé par ANOFEL (Association française des enseignants de parasitologie et de mycologie médicales) - Dominique Chabasse, Florent Morio


Un site gratuit d’enseignement de la médecine tropicale tourné vers les pays du Sud - Pierre Aubry, Bernard-Alex Gauzère


e-Pilly Trop. Maladies infectieuses et tropicales – Jean Delmont, Stéphane Jauréguiberry, Bruno Marchou, Philippe Parola, Eric Pichard, Fabrice Simon


Le réseau RAFT au cœur du développement sanitaire en Afrique – Barro SG, Bagayoko CO, Sanou S, Cissé R, Geissbuhler A

L’apport de l’enseignement en ligne personnalisé à la santé publique vétérinaire et humaine dans les pays à ressources limitées – Hervé Bourhy, Cécile Troupin, Ousmane Faye, François-Xavier Meslin, Bernadette Abela-Ridder, Amadou Alpha Sall, Jean-Pierre Kraehenbuhl

Une expérience de développement de l'enseignement à distance en santé publique – Roger Salamon



Session 3 – Table-ronde « Regards croisés sur les formations professionnelles pour le Développement-Santé des pays du Sud »
Synthèse de la table ronde

Modérateurs : Pr (E) Arnaud Cénac (Faculté de Médecine. CHU de Brest) - Dr Alain Le Vigouroux (médecin qualifié en santé publique, Président de l'ASPROCOP) - Présentation E. Cenac


Quelles compétences professionnelles, actuelles et futures, pour renforcer les systèmes de santé du Sud ?
Quels dispositifs d'assistance technique mobiliser  pour une adéquation entre offre et demande de formations professionnelles ?
Avec la participation de : Gilles Brücker (RESAMD), Michel Marquis (Asprocop), Christophe Paquet (AFD), Louis Pizarro (SOLTHIS), Gilles Raguin (GIP ESTHER), Abdoulaye Sow (Faculté de Médecine, Conakry), Sionfon Yeo (Inspection générale de la Santé et de la lutte contre le sida, Abidjan)


Session 4 « Formations en Développement-Santé dans les pays du Nord »
Modérateurs : Pr Marc Gentilini (Président Honoraire de l'Académie nationale de Médecine) - Pr Théodore Niyongabo (Recteur Honoraire de l'Université de Bujumbura) - Pr Anta Tal Dia (Directeur de l'Institut de Santé et Développement, Faculté de Médecine, Pharmacie, Odontologie de Dakar)

RESAMD : Réseau pour la Santé mondiale et le Développement – Gilles Brucker, Florence Veber


Master spécialisé en risque infectieux de l’École Pasteur – Cnam de Santé Publique – Arnaud Fontanet


Vicissitudes de l'enseignement des sciences de l'Homme et de la société (SHS) en médecine tropicale – Alain Epelboin

L'Institut d'épidémiologie neurologique et de neurologie tropicale de Limoges : centre de formation de neurologie et de neuroépidémiologie, et de formation à la recherche – Pierre-Marie Preux, Benoît Marin, Bertrand Courtioux, Michel Dumas

L'École doctorale de santé publique tropicale – Michel Dumas, Pierre-Marie Preux, en partenariat avec Michel Rey, Jean-Etienne Touze, Dominique Richard-Lenoble, Eric Pichard, Yves Buisson, François Rodhain
Synthèse du Colloque – Dr Sixte Blanchy, Secrétaire Général de la SPE


COMMUNICATIONS AFFICHÉES

AMM - Association Médicale Missionnaire - Renée Chambon

L'AMM est une association qui a pour but de dispenser à des médecins et infirmiers à vocation humanitaire, des enseignements adaptés à l'exercice médical ou paramédical, en milieu tropical démuni. Ces enseignements, à la fois théoriques et pratiques, se déroulent en petits groupes interactifs,  sous forme de modules intensifs; Ils sont dispensés pendant  5 à 12 semaines, par des spécialistes ayant tous une expérience de terrain. Après contrôle des connaissances, un certificat délivré par l'université catholique de Lyon vient sanctionner cet enseignement.

ASSITEB-BIORIF : promouvoir la qualité des laboratoires - Fabin C, Le Flohic JF, Boureima BM, Joffin C, Fatinde A.


Page lue en 1,6780 seconde (4/0)